accessibilité haut de page

René Collamarini (1904-1983)



René Collamarini (1904-1983)

L’Air et le Feu, pièce centrale du surtout les Elements, 1958.
Biscuit.
Ht : 35 cm

 

Sculpteur français, il conçoit et réalise l'essentiel de sa production dans son atelier parisien après sa formation à l'Ecole des Beaux-arts. Associé au programme décoratif de l'Exposition de 1937, il réalise un bas-relief a Céramique et le Verre sur la façade du palais du Trocadéro et, pour le musée d'Art moderne, une statue, l'Automne. Pour intégrer son travail à l'architecture du XXe siècle, qui renouvelle la notion d'espace, le sculpteur doit penser volume observable de tous côtés et traité de manière à retenir l'attention. Dès 1951, dans la ronde du groupe Jeunesse d'Amiens, le mouvement est magnifié par le jeu plastique des pleins et des vides. La complicité de Collamarini et de dizaines d'architectes a permis la mise en valeur de bâtiments publics et privés dans de nombreuses villes de France. Il dessine également beaucoup de nus, qu'il cherchait à rendre le plus proche de la nature grâce à un aller-retour fréquent du modèle au carton.
Il crée pour la Manufacture, en 1958, le surtout de table dit Les Elements, comprenant trois parties (l'air et le feu, qui est le groupe central, la terre, l'eau) en porcelaine sur une base en verre et métal.