accessibilité haut de page
Accueil > Collections > Céramiques des amériques

Céramiques des Amériques

 
La collection de céramiques américaines est ancienne, puisque les premières pièces sont entrées dès le début du XIXe siècle, c'est-à-dire bien avant la création des musées d'ethnologie.
 
Grâce au dynamisme et aux relations d'Alexandre Brongniart, directeur de la Manufacture, créateur du Musée et professeur au Muséum d'histoire naturelle, la collection s'est rapidement enrichie grâce au réseau des manufactures (Utzschneider, Schoelcher, Clermont-Tonnerre sont des donateurs de céramiques américaines), à celui des musées (par l'intermédiaire du comte de Clarac ou du baron Taylor), mais surtout grâce au Muséum d'histoire naturelle et à l'Académie des sciences, par l'intermédiaire des voyageurs naturalistes (d'Orbigny, Leprieur, Roulin, Gaudichaud...), des officiers de marine (Champeaux, du Petit Thouars, Laplace...) et des diplomates (Barrot...).
 
Jatte : Cajete, terre cuite
Mexique, Veracruz, Isla de Sacrificios, culture totonaque, 1000-1521
Terre cuite montée au colombin et polie, à décor polychrome noir, rouge et blanc, peint avant cuisson.

La diversité des collecteurs de cette première moitié de siècle a façonné une collection diversifiée, de l'Amérique du Nord à l'Amérique du Sud, de la pièce unique à des ensembles et, selon les voeux et les instructions de Brongniart, des céramiques les plus anciennes aux céramiques les plus contemporaines.
 
Dans la seconde moitié du XIXe siècle, l'enrichissement de la collection s'est poursuivi d'une manière différente, via des collecteurs moins nombreux, avec des collectes plus importantes et une nette prévalence des ensembles préhispaniques.
 
Le XXe siècle a essentiellement été marqué par des acquisitions d'art populaire et d'art amérindien contemporains.
 
La collection comprend à ce jour près de 850 pièces, dont près de deux tiers de pièces archéologiques. Toutes les grandes aires culturelles préhispaniques sont représentées.
 
Jatte : sapela, terre cuite
Guyane française, Mana, Cité Anne-Marie Javouhey, culture kali'na, Noëline François, 2000
 
Parmi les chefs-d'oeuvre : un pot zoomorphe de la Mésoamérique des Xe-XIIe siècles, à aspect vitrifié ; un ensemble remarquable de la côte du golfe du Mexique, issu des premières fouilles de l'Isla de Sacrificios, un autre provenant de la région du Chiriqui à Panama, ou encore l'échantillon représentatif des civilisations andines, des pièces nasca des Ier-IIIe siècles, parmi les premières à entrer dans un musée en France, aux pièces inca.
 
En ce qui concerne les périodes coloniale et contemporaine, il faut citer la collection de céramiques de Tonalá, important centre potier de l’Etat mexicain de Jalisco : une collection de céramiques métisses, du XVIIIe siècle aux années 1920.
 
Autre collection importante et des plus intéressantes, celle des céramiques kali'na : Sèvres conserve les plus anciennes céramiques attribuées aujourd'hui, avec certitude, à ce groupe amérindien de Guyane française - des jattes associées aux rites et datées du début du XIXe siècle - et les céramiques les plus récentes, rassemblées en 2000 lors d’une collecte sur le terrain.
 
Quelques céramiques des Amériques :Statuette : maternité, terre vernissée
Pérou, 2e quart XIXe siècleBouteille zoomorphe : canard, terre cuite
Pérou, côte nord, culture chimú, 1100-1450Pot zoomorphe : tatou, terre cuite
Mexique, Oaxaca, Mitla, culture toltèque, 900-1200Pot anthropomorphe, terre cuite
Pérou, côte sud, culture nasca, 0-300