accessibilité haut de page

La Manufacture nationale de Sèvres et
le Musée national de la céramique sont devenus SÈVRES – CITÉ DE LA CÉRAMIQUE



Le Conseil de modernisation des politiques publiques a décidé de transformer la Manufacture nationale de Sèvres et le Musée national de la céramique, deux services à compétence nationale du Ministère de la culture et de la communication, en un établissement public administratif, dans le respect et la complémentarité de leurs missions respectives.
 
Sèvres - Cité de la Céramique
 
En responsabilisant la Manufacture et le Musée, il s'agit de favoriser leur développement conjoint, culturel, artistique et économique. Cette réforme s’inscrit dans une continuité d’évolution statutaire des grands musées nationaux et de certains établissements présentant une pluralité d’activités culturelles (Cité des sciences, Cité de la musique ou Cité de l’architecture et du patrimoine) dont l’autonomie a produit ces dernières années des résultats très significatifs en matière de développement, de fréquentation et de ressources propres.
 
La Manufacture est le dernier outil de production en Europe qui allie la logique de service public (transmission des savoir-faire, conservation de collections d’études, édition d’un patrimoine de formes et de décors, soutien à la création contemporaine au travers d’une politique d’invitation et de résidence d'artistes) et celle de production dans la filière des métiers d’art (avec ses enjeux commerciaux et économiques).
 
Le Musée dispose lui aussi d’un potentiel exceptionnel, grâce à la richesse de ses collections (plus de 55 000 pièces) offrant un panorama unique, quasi encyclopédique, sur l’histoire des arts du feu qui le place au premier rang mondial pour la céramique. Il mérite des espaces mieux adaptés, afin de développer une programmation culturelle ambitieuse et variée et constitue l’un des atouts de développement et de rayonnement du site.
 
Il s’agit aussi d’un juste retour de l’Histoire. En 1876, la Manufacture est implantée sur le site actuel de Sèvres avec le Musée de porcelaine créé en son sein, selon les voeux d'Alexandre Brongniart. En 1934, au moment où s'opère une rupture entre les valeurs patrimoniales et l’avant-garde qui s’exprimait en Occident, pour des raisons conjoncturelles, cette institution unique est scindée en deux. Cette séparation du Musée et de la Manufacture n’a pas permis de tirer profit de la proximité ni de la cohérence de ces deux institutions mitoyennes.
 
Leur réunion crée les conditions d’un projet d’envergure, celui d’un pôle international de la céramique et des arts du feu disposant d’un statut adapté qui permettra d’exercer les responsabilités de production, de conservation, de gestion, de diffusion, de formation, d’études, d'enrichissement et de valorisation des collections et du site, pour le compte de l’État, avec la création d’un centre de recherche scientifique et appliquée sur la céramique ; une nouvelle lecture des collections rassemblées et leur diffusion internationale ; une politique globale des publics, comme une mise en valeur de l’ensemble immobilier, en liaison avec le parc de Saint-Cloud.
 
Depuis le 1er janvier 2010 : Sèvres – Cité de la céramique, une institution unique pour le site de Sèvres.
 
Sèvres – Cité de la céramique
2 place de la Manufacture
92310 Sèvres
Tél : +33(0)1 46 29 22 00
Fax : +33(0)1 46 29 22 08
www.sevresciteceramique.fr
 

Pour plus d'informations,
téléchargez le dossier de presse ci-joint.
 
 


Toutes les actualités