accessibilité haut de page

Christian Astuguevieille à Sèvres



Du 18 mars au 23 avril 2011, Show-room de Paris
 
La Divinité, Christian Astuguevieille, 2011Biscuit de porcelaine de Sèvres, (C) Gérard Jonca/Sèvres - Cité de la céramique
La Divinité, Christian Astuguevieille, 2011. Biscuit de porcelaine de Sèvres, © Gérard Jonca/Sèvres - Cité de la céramique
 
Christian Astuguevieille, s'il faut le définir, préfère le terme de plasticien à celui de designer. Ses créations de meubles et de sculptures en corde lui apportent reconnaissance et célébrité.
Porté par sa fascination pour une civilisation imaginaire, il ne cesse d'explorer les champs infinis de la création. Chacune de ses œuvres participe de ce monde imaginé : construction mentale et esthétique qui sollicite tous les sens.
 
Offrande, Christian Astuguevieille, 2011, (c) Gérard Jonca/Sèvres - Cité de la céramique
Coupe à offrande n°5, Christian Astuguevieille, 2011. Biscuit de porcelaine de Sèvres, © Gérard Jonca/Sèvres - Cité de la céramique
 
Depuis 2008, Christian Astuguevieille au sein des ateliers de production de la porcelaine de Sèvres, a rencontré les éléments capables de nourrir sa démarche.
De là, sont nés trois ensembles distincts : la série des Divinités véritables figures totémiques en biscuit de pâte tendre, éditée avec Domeau & Pérès à 9 exemplaires numérotés et commercialisés ; en porcelaine blanche, la série des Coupes à offrande, riche de cinq formes différentes, en biscuit de pâte tendre, produites en édition non limitée dont des variantes existent en pièces uniques selon l'inspiration de l'artiste (blanches, avec corde ou liens de cuir) ; et la série des Gonfles, aux formes de coussin souple emplies de graines de millet, réalisées en édition non limitée et déclinées selon les pièces iconiques du répertoire de Sèvres auxquelles elles sont associées, la Jatte à lait du service Égyptien ou la Louise d'Alexandre Brongniard.
 

Christian Astuguevieille est artiste plasticien. Il est né en 1946 à Paris, y vit et y travaille. Dés ses débuts dans les années 70, il explore sans cesse de nouveaux domaines. À Beaubourg en 1977, il est invité à concevoir un atelier pédagogique pour enfants, et devient responsable de l'atelier Volumes au sein de l'Atelier des Enfants.
Il est l'un des premiers à définir la direction artistique, au sein de prestigieuses maisons telles que Molinard, Rochas, Nina Ricci. À partir des années 80 se profile son travail autour d'une civilisation imaginaire, donnant naissance à des collections d'objets et de mobiliers, exposées dans des musées ou galeries dans le monde entier. Une soixantaine de parfums sont réalisés pour la marque Comme des Garçons, en tant que directeur créatif.
En 2012, il prépare une exposition interactive sur les cinq sens au Musée d'Art et d'Industrie de Roubaix.

 

 
 
 


Toutes les actualités