accessibilité haut de page

Vases et objets décoratifs

Une sélection de porcelaines de Sèvres, en vente dans nos galeries à Sèvres et à Paris :


 Créations contemporaines   Arts de la table   Vases et objets décoratifs   Biscuits  

  • Vase n°3, Jacques-Emile Ruhlmann, bleu turquoise et or pur
  • Vase Mayodon 47, décor Marcel Fiorini,  bleu de Sèvres et filet d'or pur
  • Objet Casanier, vase-sculpture, Jean Arp, 1966
  • Vase Silva, décor noir et or, 1939
  • Vase Rapin 21, Henri Rapin, 1925
  • Vase Ruhlmann n°3, décor blanc et or
  • Vase SR 22, décor Bleu de Sèvres, filet or pur
  • Gobelet enfoncé et soucoupe à gaine, Jacques-François Micaud, 1765
  • Éternel Gourmand, Patrice Cloud, 2005<br />
  • Vase Indien monochrome, avant 1753
  • Vase Médicis décor égyptien, Alexandre Théodore Brongniart, 1806
  • Vase Lancelle sans anse, décor riche platine et or, Adolphe-Théodore-Jean Briffault fils, 1869
  • Boîte à thé des Indes, Anonyme, 1753
  • Vase Ruhlmann n°4, Jacques-Emile Ruhlmann, vers 1930
  • Bol sein, Jean-Jacques Lagrenée le Jeune, Louis-Simon Boizot, 1787
  •  Vase de Clermont
  • Vase Aubert 25, bleu, filets or et frise 124 pommes de pin décor de M. Quidor 1896-1899
  •  Boite de Mantes, Bleu nuagé, <br />
 rosace 69<br />
  • Vase d’Ormoy C
  • Vase 2 Sèvres, Stéphane Bureaux, 2007
  • Vase indien E, décor Aux Oiseaux en or, 1748
  • [T[Écritoire Égyptienne]T], Jean-Baptiste Chanoux, 1802

Plus d'information sur cette pièce

Cette pièce est disponible à la vente dans nos galeries :

À Sèvres,
2 place de la Manufacture, 92310 Sèvres
Tél. : + 33 (0)1 46 29 22 10 - Fax : + 33 (0)1 46 29 22 15

À Paris,
4 place André Malraux, 75001 Paris
Tél. : + 33 (0)1 47 03 40 20 - Fax : + 33 (0)1 42 61 40 54

Accès et horaires des galeries

Boîte à thé des Indes, Anonyme, 1753

 
La Boîte à thé des Indes créée en 1753, fut l'un des tous premiers objets produits par les ateliers de Vincennes. Elle correspond à une époque capitale dans l'histoire de la Manufacture, période durant laquelle elle construit son identité et connaît ses premiers succès.
 
La Boîte à thé des Indes symbolise l'esthétique de la production définie en 1751 dans une lettre adressée par Hendrik van Hulst au directeur de la Manufacture : « … Que l'on fuie le lourd et le trivial, qu'on donne du léger, du fin, du neuf et du varié ».
 
L’extrême Orient évoque au milieu du XVIIIe siècle des images exotiques chargées de parfums épicés, de porcelaines fines, de compositions élégantes et épurées.
 
A l'origine émaillé, l'objet traduit le goût des productions de Saxe et particulièrement de la Manufacture de Meissen pour les motifs en relief sous émail. Depuis le XXe siècle, la Boite à Thé des Indes est proposé en biscuit afin de révéler les détails de la sculpture.
 
Ce biscuit est réalisé à l’atelier du petit coulage. Le coulage se fait par le haut du moule, en employant la technique à ciel ouvert. La pièce est retouchée après démoulage et séchage afin de rehausser les reliefs. Elle est ensuite cuite à 1 380°C, avant de passer à l’atelier de polissage où toute sa surface est polie avec une pierre d’alumine.
 



Boîte à thé des Indes, 1753
Biscuit de porcelaine, émaillée à l’intérieur
Porcelaine tendre
Cuisson à 1260°C
Largeur : 8 cm ; hauteur : 13 cm ; profondeur : 5,5 cm