accessibilité haut de page

Vases et objets décoratifs

Une sélection de porcelaines de Sèvres, en vente dans nos galeries à Sèvres et à Paris :


 Créations contemporaines   Arts de la table   Vases et objets décoratifs   Biscuits  

  • Vase n°3, Jacques-Emile Ruhlmann, bleu turquoise et or pur
  • Vase Mayodon 47, décor Marcel Fiorini,  bleu de Sèvres et filet d'or pur
  • Objet Casanier, vase-sculpture, Jean Arp, 1966
  • Vase Silva, décor noir et or, 1939
  • Vase Rapin 21, Henri Rapin, 1925
  • Vase Ruhlmann n°3, décor blanc et or
  • Vase SR 22, décor Bleu de Sèvres, filet or pur
  • Gobelet enfoncé et soucoupe à gaine, Jacques-François Micaud, 1765
  • Éternel Gourmand, Patrice Cloud, 2005<br />
  • Vase Indien monochrome, avant 1753
  • Vase Médicis décor égyptien, Alexandre Théodore Brongniart, 1806
  • Vase Lancelle sans anse, décor riche platine et or, Adolphe-Théodore-Jean Briffault fils, 1869
  • Boîte à thé des Indes, Anonyme, 1753
  • Vase Ruhlmann n°4, Jacques-Emile Ruhlmann, vers 1930
  • Bol sein, Jean-Jacques Lagrenée le Jeune, Louis-Simon Boizot, 1787
  •  Vase de Clermont
  • Vase Aubert 25, bleu, filets or et frise 124 pommes de pin décor de M. Quidor 1896-1899
  •  Boite de Mantes, Bleu nuagé, <br />
 rosace 69<br />
  • Vase d’Ormoy C
  • Vase 2 Sèvres, Stéphane Bureaux, 2007
  • Vase indien E, décor Aux Oiseaux en or, 1748
  • [T[Écritoire Égyptienne]T], Jean-Baptiste Chanoux, 1802

Plus d'information sur cette pièce

Cette pièce est disponible à la vente dans nos galeries :

À Sèvres,
2 place de la Manufacture, 92310 Sèvres
Tél. : + 33 (0)1 46 29 22 10 - Fax : + 33 (0)1 46 29 22 15

À Paris,
4 place André Malraux, 75001 Paris
Tél. : + 33 (0)1 47 03 40 20 - Fax : + 33 (0)1 42 61 40 54

Accès et horaires des galeries

Gobelet enfoncé et soucoupe à gaine, Jacques-François Micaud, 1765

 
La partie inférieure de ce gobelet dit Tasse à la Reine, se loge dans une soucoupe dont le fond est creusé d'une cavité de plusieurs centimètres. L'anse est composé de deux tiges croisées attachées au corps de la pièce.
 
Le décor réalisé par Micaud père en 1765, présente des motifs de passementeries inspirées des soieries lyonnaises du XVIIIe siècle. Il témoigne du goût des dames de la Cour pour la mode, les toilettes richement ornées et leur amour pour les belles étoffes venues de France ou d'Angleterre. Chaque couleur de petit feu est peinte à la main. L'ensemble est rehaussé d'or 24 carats posé en épaisseur et sans tournette de manière à conserver des « irrégularités mesurées ». Des recherches ont été nécessaires pour retrouver les couleurs et les harmonies de l’original.
 
Le prototype de ce gobelet, plus petit, a été créé en 1752, lorsque la Manufacture était encore implantée à Vincennes. C’est en 1759 que cet objet prit son aspect définitif. En effet, la taille du gobelet fut agrandie, une soucoupe à gaine y fut ajoutée et son décor adapté.
 
La forme de la soucoupe aurait été pensée pour les personnes âgées ou alitées. Ainsi, Madame de Pompadour, au cours d’une maladie contractée en février 1763, se fit livrer un ensemble de 4 tasses, mais c’est Madame du Barry qui lança son utilisation pour déguster le thé ou le chocolat. Le duc d’Orléans eut acheté un ensemble de 6 de ces tasses. Elles ont pu également être vendues, de manière exceptionnelle, avec un gobelet à lait et sa soucoupe, ainsi que le pot à sucre. Près de 50 de ces tasses furent acquises par Louis XVI et par la Cour.
 
Ce gobelet et sa soucoupe furent copiés par les Manufactures de Berlin et Derby, dans les années 1770, ainsi qu’à la fabrique du duc d’Orléans, vers 1790, plus tardivement à la fabrique de majolique de Castelli, puis par l’atelier de Samson. La collection André Delonbre conservée à la Cité de la céramique, réunit une série exceptionnelle de trembleuses de décors très variés.



Gobelet enfoncé et soucoupe à gaine, décor original n°3 de Micaud père,
Porcelaine tendre
Or pur et couleur de petit feu
Gobelet :
Diamètre : 8 cm ; hauteur : 9 cm
Soucoupe :
Diamètre : 14,7 cm ; hauteur : 4,2 cm