accessibilité haut de page

Biscuits

Une sélection de porcelaines de Sèvres, en vente dans nos galeries à Sèvres et à Paris :


 Créations contemporaines   Arts de la table   Vases et objets décoratifs   Biscuits  

  • [T[Enfants bougeoirs]T], anonyme, d’après François Boucher, vers 1773
  • [T[Le Déjeuner]T], Josse-François-Joseph Le Riche, 1775, biscuit de porcelaine
  • La Laiterie de Rambouillet, Navette n°1, 1780-1787, biscuit de porcelaine de Sèvres
  • Floraison, Ytiga Noumata, 1905
  • Lion, Ytaga Noumata, 1905
  • Danseuse au tambourin, Agathon Léonard, 1900
  • Danseuse n°5, Agathon Léonard, 1900
  • Baigneuse, Etienne-Maurice Falconet, 1758
  • Flore accroupie, Jean-Baptiste Carpeaux, 1870
  • Molière, d’après Jean-Antoine Houdon, vers 1799
  • Marie Antoinette dite de Wengmüller d'aprés Louis-Simon Boizot, 1785
  • L’Amour menaçant, Etienne-Maurice Falconet, 1758
  • L’Enlèvement de Proserpine, Attribué à Louis-Simon Boizot, 1786
  • Danseuse à l'echarpe
  • La Barque, Félix Aubé, 1914
  • L'Eléphant, Ytiga Noumata, 1905
  • La Joueuse de Viole, Joël et Jan Martel, 1934
  • Le Satyre assis<br />
Etienne-Maurice Falconet, 1760<br />
  • [T[ L’Amitié tendant son cœur à deux mains]T]<br />
 Etienne-Maurice Falconet, 1765<br />
  • [T[Anse du vase étrusque]T], [T[10 % de Sèvres]T], 2010
  • Paon, Ytiga Noumata, 1906
  • L’Hiver, Enfant saisons, Anonyme, vers 1769
  • [T[L’Egyptien]T], figure en biscuit portant une vasque bleu et or, Jean-Charles-Nicolas Brachard l’aîné, 1806 <br />
  • [T[Prince Impérial au lévrier]T], groupe de Jean-Baptiste Carpeaux

Plus d'information sur cette pièce

Cette pièce est disponible à la vente dans nos galeries :

À Sèvres,
2 place de la Manufacture, 92310 Sèvres
Tél. : + 33 (0)1 46 29 22 10 - Fax : + 33 (0)1 46 29 22 15

À Paris,
4 place André Malraux, 75001 Paris
Tél. : + 33 (0)1 47 03 40 20 - Fax : + 33 (0)1 42 61 40 54

Accès et horaires des galeries

La Barque, Félix Aubé, 1914

 
Cette sculpture figure sept naïades entourant une barque vide dans une mer agitée. La multiplicité des attitudes de ces corps féminins est le prétexte pour le sculpteur Félix Aubé de représenter des nus de manières très naturaliste et de rendre hommage à leur beauté.
 
L'expressivité du style, la tourmente avec laquelle est représentée cette scène, place cette œuvre dans le courant Symboliste qui est né dans la littérature française en 1880.
 
En 1896, Félix Aubé est chargé par Jules Clément Chaplain, Directeur des travaux d’art de la Manufacture de Sèvres, de proposer un projet de jardinière composée de trois éléments et destinés à former un surtout de table. La Barque est la pièce centrale de ce surtout appelé Surtout Aubé composé de la Baigneuse n°1 et de la Baigneuse n°2. Les documents des archives de la Manufacture indiquent que l’édition de cette pièce fut arrêtée en 1941. Le modèle a été refait par les ateliers de la Manufacture en vue de sa réédition, entreprise en 1991 à la demande du directeur de l’époque, Robert Bizot.
 
Cette pièce est réalisée à l’atelier du moulage-reparage, qui est chargé depuis le XVIIIe siècle, de fabriquer le Biscuit de Sèvres, appellation qui désigne les sculptures de Sèvres (rondes-bosses, bas-reliefs), volontairement laissées en biscuit – c’est-à-dire sans émail et sans décor – depuis 1751/1752.
 



Barque, 1914
Porcelaine nouvelle
Longueur : 60 cm ; largeur : 20 cm ; hauteur : 18 cm