accessibilité haut de page

Parcours contemporain : un nouveau regard sur les collections



Pour la première fois dans les salles des collections permanentes de Sèvres - Cité de la céramique, un ensemble significatif d'œuvres en céramique modernes et contemporaines des années 50 à nos jours, est déployé.
Ce parcours de près de 200 œuvres sorties des réserves, dont un tiers a été conçu dans les ateliers de la Manufacture de Sèvres, traverse le siècle avec notamment de grandes figures artistiques comme Louise Bourgeois, Alexander Calder, Pablo Picasso, Ettore Sottsass et Pierre Soulages.
 
Cette présence contemporaine dans les salles de faïences anciennes ou en regard des productions de porcelaine de Sèvres des XVIIIe et XIXe siècles, ou bien encore dans le prolongement des pièces Art Nouveau ou Art Déco, donne une vision plus complète de l'amplitude exceptionnelle des collections nationales, ainsi qu'une lecture contrastée des styles de chaque époque.
 
Claustra, Christian Biecher. Parcours contemporain, 2015.
Claustra, Chistian Biecher, 2009.
 
Les œuvres conçues dans les ateliers de la Manufacture de Sèvres témoignent de son renouvellement constant dans les domaines des arts de la table, de la sculpture ou du décor architectural. Depuis les années 70, les invitations de peintres, de sculpteurs et de céramistes se sont succédées, afin de faire entrer la porcelaine de Sèvres sur la scène de l'art contemporain.
 
Parmi les productions de Sèvres de l'après-guerre à nos jours, toutes orientations artistiques confondues, sont présentées les créations de Emile Decoeur, Maurice Gensoli, Mario Prassinos, Jean Arp, Alexander Calder, François-Xavier Lalanne, Nicole Giroud, Aurélie Nemours, Jaume Plensa, Johan Creten, Myriam Mechita, Nathalie Talec, Elmar Trenkwalder...
 
Sur l'île au trésor, Myriam Mechita, 2011. Parcours contemporain, 2015
Sur l'île au trésor, Myriam Mechita, 2011.
 
Dans l'aile des porcelaines, des artistes contemporains dialoguent harmonieusement avec "l'esprit des Lumières" et les productions de Sèvres du XVIIIe siècle.
A titre d’exemple, les délicats Symboles (seins-bols) de la céramiste suisse Patricia Glave sont présentés en regard du célèbre Bol-sein de Marie-Antoinette créé pour la Laiterie de Rambouillet. Un surtout de table de Françoise Quardon est une véritable ode à la féminité, à la fragilité et aux guirlandes de fleurs du XVIIIe siècle. Les objets d'art conçus par Kristin McKirdy réinterprètent admirablement ce qui fait le style "Sèvres". L'exceptionnel surtout de table Constellation, conçu par le sculpteur espagnol Jaume Plensa pour les tables de gala de la Présidence de la République, est déployé pour la première fois en son entier.
 
Au-delà des pièces de Sèvres, nombre d'œuvres acquises n'avaient encore jamais été montrées, ou ponctuellement lors d'expositions temporaires. C'est l'occasion aujourd'hui de les dévoiler ; elles seront renouvelées par rotations régulières.
 
Une salle est dédiée de façon permanente aux artistes français et internationaux. Parmi eux, de grands classiques des années 50 à nos jours ont été choisis pour leur volonté d'épure formelle et leurs recherches autour de l'émail : Georges Jouve, Fernand Lacaf, Jacques & Dani Ruelland, Fance Franck, Daniel de Montmollin, Claire Debril, Jean Girl, Robert Deblander, Wayne Fischer ...
 
Les grands sculpteurs céramistes du grès français sont également évoqués comme Claude Champy, Daniel Pontoreau, Setsuko Nagasawa, Andoche Praudel, Michel Muraour... Présents également, des céramistes étrangers de renom, danois (Anders Ruhwald, Turi Heisselberg Pedersen...), suédois (Eva Hild...), néerlandais (Barbara Nanning...), anglais (Gordon Baldwin, Mathew Chambers...), suisses (Edouard Chapallaz), espagnols (Angel Garraza...), japonais (Koji Yatsui, Hikaru Yamada), coréens (Shin Sang Ho)...
 
Parcours contemporain, bannière
 
Après la rétrospective présentée à Sèvres en 2013, Pablo Picasso est à l'honneur avec des pièces uniques et des éditions Madoura. La donation récente d'un ensemble d'œuvres des années 50 du sculpteur et peintre Sébastien est dévoilée. Plusieurs sculptures en faïence émaillée de Jean-René Gauguin (fils du peintre Paul Gauguin), réalisées en résidence à Sèvres à la fin des années 20, sont également montrées pour la première fois.
 
Une partie de la collection de verre du musée est exposée avec une sélection des productions d'usage ou décoratives du XIXe siècle, notamment celles des manufactures de Saint-Louis et de Baccarat, de Philippe-Joseph Brocard, Ernest-Baptiste Leveillé, Emile Gallé, jusqu'aux créations sculpturales des verriers indépendants contemporains en France, notamment Antoine & Etienne Leperlier, Isabelle Monod, Alain & Marisa Begou.
 
Enfin, ce parcours inaugure un nouvel espace pérenne au milieu des salles de faïences : Le Passage des Bijoux contemporains en céramique ou en verre. La première artiste à l'investir est Annabelle d'Huart, avec la collection qu'elle a élaborée durant trois ans au sein de la Manufacture de Sèvres.
 
Télécharger le Communiqué de Presse
 
Parcours contemporain : un nouveau regard sur les collections. A partir du 20 mai 2015  
 


Toutes les actualités