accessibilité haut de page

Crimson Eye et Golden Spirit
deux œuvres de porcelaine de Sèvres de Yayoi Kusama



Yayoi Kusama a conçu spécialement pour la Manufacture nationale de Sèvres, en coédition avec sa galerie parisienne Pièce Unique, deux œuvres singulières en grès et porcelaine.
 
Une pièce unique intitulée Crimson Eye, sorte d'animal monumental, hérissé et hybride, surmonté d'un œil de cyclope est réalisée en grès de Sèvres émaillé, couvert de platine brillant pour le corps et de biscuit de porcelaine décorée couleurs de petit feu pour l’œil. Elle était présentée à la galerie Pièce Unique, du 11 octobre au 30 novembre.
 
Yayoï Kusama
 
Une édition limitée à 18 sculptures numérotées, de plus petites dimensions, est parallèlement produite sous le nom de Golden Spirit en référence à l'œil unique qu'arbore, cette fois encore, ce petit animal couronné, campé sur ses jambes ; elles sont réalisées en biscuit de porcelaine entièrement couvert d’or et de couleurs de petit feu pour l’œil.
 
Il s'agit d'une collaboration exceptionnelle entre l'artiste, la Manufacture et la galerie Pièce unique qui aboutit à un ensemble inédit et surprenant de cette artiste japonaise, dont on connaît le talent créatif et radical. Son souhait de travailler la céramique n'était pas nouveau mais l'invitation à créer que la Manufacture et sa galerie lui ont conjointement adressée, lors de plusieurs déplacements à Tokyo, l'ont convaincue de travailler à des productions nouvelles, plutôt que des reprises de pièces anciennes en porcelaine.
 
Yayoi Kusama est née en 1929 au Japon. Elle réalise ses premières œuvres au début des années 50 et s'engage alors dans une production prolifique de dessins et d'aquarelles. Les métaphores sexuelles, qui seront présentes tout au long de sa production artistique sont déjà là, ainsi que d'autres motifs récurrents tels que les points, les mailles, qu'elle s'obstine à répéter et accumuler, révélant ainsi clairement, plus qu'une démarche, son état mental et psychique. Elle se « libère » de ses obsessions psychologiques et sexuelles par la pratique artistique, dans laquelle la répétition et l'accumulation de motifs agit sur elle comme une thérapie. Au début des années 60, Kusama quitte le Japon pour les Etats-Unis et s'installe à New York jusqu'en 1972, avant de revenir vivre au Japon. Depuis 1977, elle décide de vivre dans un établissement psychiatrique privé où elle occupe un appartement qu’elle quitte tous les jours pour aller travailler avec ses assistants dans son atelier situé en face de l’hôpital.
 


 
Pour plus d'informations,
téléchargez le fichier PDF ci-joint.

 

 
Contact presse :

Manufacture nationale de Sèvres
Barbara de Montaigu, Tél. : + 33 (0)1 46 29 22 05, Fax : + 33 (0)1 46 29 22 08
Mél. : barbara.de-montaigu@culture.gouv.fr, www.manufacturedesevres.fr
 
Galerie Pièce Unique, 4 rue Jacques Callot et 26 rue Mazarine 75006 Paris
Christine Lahoud et Marussa Gravagnuolo
Tél . : + 33 (0)1 43 26 85 93, Fax : +33 (0)1 43 26 21 30
Mél. : info@galeriepieceunique.com, www.galeriepieceunique.com
 
 
 

Toutes les actualités